2018 fut une très bonne année pour le marché des IPBX hébergés dans le cloud, et les offres centrex, avec des revenus estimés à 5 milliards de dollars dans le monde selon le Eastern Management Group. Ce centre de recherche dans le domaine des télécommunications dévoile dans son dernier rapport, Worldwide Hosted PBX Market 2018-2024, un secteur en pleine croissance, avec des perspectives très encourageantes au niveau mondial.

La croissance des offres centrex

3 facteurs clés

A partir d’un panel de 3 000 clients, le Eastern Management Group voit 3 causes majeures expliquant la croissance des offres centrex :

  • Tout d’abord, environ 14% des PBX hébergés sur site, PABX et IPBX, sont remplacés chaque année.
  • Ensuite, de nombreux systèmes PBX sur site atteignent l’obsolescence.
  • Troisièmement, les entreprises ouvrent de nouveaux sites, qu’ils raccordent avec des PBX hébergés et des lignes de réseau SIP. Ces nouveaux sites acquièrent ainsi des fonctionnalités de communications unifiées sans devoir installer un nouveau PBX, et participent activement à la croissance de la solution.

D’autres causes expliquent la croissance des ventes de centrex, parmi lesquelles :

  • Une structuration et un renforcement des offres centrex sur le marché de la téléphonie d’entreprise.
  • Le développement des offres en direction des TPE.

La téléphonie hébergée a représenté 18% des nouvelles ventes de PBX en 2018 (celle-ci représentait 4% des ventes globales en 2010). Malgré un ralentissement dans la progression, les ventes de centrex devraient néanmoins continuer leur progression jusqu’en 2025 selon l’Eastern Management Group.

Des offres centrex adoptées par les PME

Les entreprises comptant entre 11 et 50 employés représentent le segment le plus important des ventes de téléphonie cloud en 2018. Celui-ci devrait rester dominant jusqu’en 2025, accompagné néanmoins d’un tassement des ventes.
 
Toujours selon le cabinet d’étude, le churn, ou taux de désabonnement, des solutions centrex est faible; et d’autant plus faible que le nombre de postes augmente. L’une des principales raisons est la présence, ou non, d’un service informatique. En effet, les solutions centrex nécessitent une assistance importance dans leur utilisation, du moins au début. Si les grandes entreprises peuvent s’appuyer sur des équipes en interne, les PME dépendent, elles, du support de leur prestataire. Ce support s’avère donc être une élément crucial dans l’adoption, ou non, du produit.

Le marché centrex encore loin de la saturation

En sondant près de 3000 responsables informatiques, Eastern Management Group a constaté que 40% d’entre eux prévoyaient d’investir dans les technologies de téléphonie cloud en 2019. Avec l’arrêt annoncé du réseau RTC, et l’obsolescence programmée de nombreux PABX, cette part pourrait même être plus élevée en France…

Et le marché est loin d’être engorgé. «Le marché des UCaaS (communications unifiées à la demande) est encore jeune», déclare John Malone, président du Eastern Management Group. «Malgré les bonnes ventes de PBX hébergés, il ne s’agit finalement que d’une fraction de la valeur monétaire de tous les PBX installés. Les perspectives sont donc très encourageantes», souligne Malone. Selon la société d’étude, les moteurs de cette croissance sont la croissance du cloud et de la virtualisation. Tant qu’elles se maintiendront, les solutions UCaaS continueront leur progression. Une bonne nouvelle pour les offres centrex !

Infographie sur le marché des offres centrex

Un commentaire à partager ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *