Nous ne le dirons jamais suffisamment : entreprises et institutions, pensez à toujours sécuriser votre téléphonie. Voici pourquoi…

L’attaque du système téléphonique : une réalité méconnue

Certaines choses nous paraissent si familières qu’on finit par en oublier la complexité. Le téléphone en fait justement partie, et le constater de façon soudaine peut s’avérer très coûteux. La mairie de Saint-Malo en a dernièrement fait l’amère expérience. Le piratage de son standard a entraîné un préjudice s’élevant à 80 000 €. La raison d’une telle somme ? Les pirates se sont « introduits » à distance dans son système téléphonique afin d’en prendre le contrôle et émettre des appels vers l’Afrique et l’Amérique du Sud (le soir de préférence, pour ne pas attirer l’attention). Le conseil départemental des Deux-Sèvres a connu la même situation, nommée phreaking, en 2015. Bilan : 43.000 € d’appels frauduleux.

Ces exemples illustrent une réalité bien familière pour les organisations d’une certaine dimension : la recrudescence des attaques de leur système informatique (dont peut dépendre leur téléphonie).

Des failles coûteuses

Le système téléphonique des entreprises et des collectivités constitue une cible privilégiée en raison du nombre de lignes disponibles potentiellement piratables.

Les risques de failles sont multiples et il faut en avoir conscience. Ne pas se prémunir et ignorer cette réalité conduit à constater la fraude à réception de sa facture télécom et constater son montant faramineux (bien souvent les appels sont passés à l’étranger). Pour y faire face, la prévention s’avère la meilleure défense.

Infographie sécurité téléphonie

 

 

Un commentaire à partager ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *